CREDIT MANAGER : UN METIER PAS COMME LES AUTRES (3)

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

L’association française des crédits managers AFDCC, propose sur son blog un article sur le métier de crédit manager. Il s’agit de la reprise d’un article des Experts du recouvrement.

Dans une série de mini-articles, nous reprenons et analysons l’article des Experts du recouvrement.

COMMENT MIEUX GÉRER SA TRÉSORERIE QUAND ON EST UNE PETITE STRUCTURE AVEC L’AIDE D’UN CREDIT MANAGER ?

“Une petite structure a tout intérêt à faire appel à une agence de facturation et de crédit management externe. Le travail de recouvrement de créances se fera dans les meilleures conditions de négociation à savoir l’entreprise gardera son poids de crédibilité pour la fidélisation de ses clients. L’agence ou le cabinet de recouvrement fera appel à une stratégie de communication en accord avec l’entreprise. Les professionnels agiront donc avec impartialité envers les mauvais payeurs et leur taux sont reconnus supérieurs comparés à une gestion interne dans une petite entreprise où la secrétaire de direction endosse souvent le rôle de l’agent de recouvrement. L’agence a une crédibilité évidente qui persuade le client de payer. Les agences adoptent des règles de paiement uniquement suivant les facturations payées. Elles assurent donc un confort à leur client en matière de résultat.”

… Mais si votre entreprise souhaite conserver la maîtrise de sa relation client !

Notre conseil d’expert :

L’article des Experts du recouvrement ressemble à une publicité pour les agences de recouvrement. On y apprend également que ce serait la secrétaire de direction qui serait chargée du recouvrement de créances.

Selon nous, dans une petite PME, ce poste de secrétaire de direction n’existe pas. On trouvera par contre souvent une secrétaire comptable, dont le travail est très polyvalent, et qui effectivement va suivre le paiement des factures clients.

Pour facturer les clients et effectuer le recouvrement, l’intervention d’une agence de recouvrement ne supprimerait pas ce poste de secrétaire comptable, car il faudrait toujours quelqu’un pour transférer l’information nécessaire. Est-il utile d’ajouter une nouvelle strate administrative ? Clairement, NON.

De plus, nous savons d’expérience, que le fait d’avoir deux interlocuteurs (fournisseur et agence de recouvrement) génère de la confusion. Le chèque est envoyé à l’autre adresse ou le virement a été fait sur l’autre compte.

Nous ne préconisons donc pas l’externalisation du recouvrement dans une petite structure. Notons d’ailleurs, que beaucoup de TPE confient leur comptabilité à un cabinet comptable. L’articulation des relations entre l’entreprise, le cabinet comptable et l’agence de recouvrement deviendrait rapidement ingérable.

Selon nous, si l’entreprise dispose en interne d’un minimum de personnel administratif, la facturation et le recouvrement doivent être réalisés dans l’entreprise.

Mais, il est intéressant de prévoir une procédure de recouvrement “courte” prévoyant l’intervention rapide d’un cabinet de recouvrement en cas d’impayé.

Notre conseil d’expert : Faire appel à un Conseil en crédit management indépendant.

Le Conseil en crédit management conseillera et assistera l’entreprise pour mettre en place cette procédure de recouvrement. Les règles seront définies et la relation avec l’agence de recouvrement sera claire. Qui fait quoi, et à quel moment ?

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »